Missives

Lettres à sa Fille – Calamity Jane

 

« J’ai cherché à m’éduquer afin de pouvoir épeler, lire et écrire depuis que ton papa Jim m’a donné les livres d’école et le dictionnaire (…) Je veux être capable de me conduire comme une femme blanche »

On parle de canular, on raconte que les lettres auraient été écrites par sa fille, Jean Mc Cormick. Ces lettres, la fille unique de la reine de la gâchette les vendait pour survivre et c’est en 1951 qu’elle meurt, dans la pauvreté comme maman… En tout cas, ces lettres ont connu un vif succès! Sacrée Calamity Jane, éclaireur pour l’armée américaine, infirmière, conductrice de diligence, actrice au Wild West Show de Buffalo Bill Cody, joueuse de poker, alcoolique, prostituée…

« Ils pensent que je suis franchement toquée et je me déplace sans être inquiétée. Tout le monde m’appelle Calamity Jane… Ton père le premier m’a donné ce nom ».

A 16 ans, Martha Jane Cannary quitte Princeton dans le Missouri mais bon ce n’est pas plus mal un père escroc et une mère alcoolique, ce n’est pas formidable… C’est sur sa monture qu’elle part sur les routes de l’Ouest. Des années plus tard, elle aura une fille avec le célèbre Jame Butler Hickok « Wild Bill » grand tireur des deux mains, une figure lui aussi. De cela elle devra se souvenir la fille de Calamity, son père était Jame Butler Hickok, ce n’est pas une pouliche des bois (Bâtarde)…Sacré Wild Bill,  « C’est ton travail Jane. Tu ne vises jamais pour tuer ». Elle n’a jamais tiré pour tuer mais elle aimait cogner sur la tête des femmes de Deadwood, des femmes qu’elle haïssait toutes sauf peut-être la gentille Missus Bander. Puis, l’homme qu’elle aime l’abandonne à la naissance de Janey (ils se retrouveront plus tard et vivrons tous les deux une vie de mensonge selon les dires de Calamity), Calamity confie l’enfant au capitaine O’Neil qui l’élèvera comme sa propre fille……Avec ces lettres, on prend conscience que Calamity Jane était aussi une mère..Même de loin…Une femme forte et généreuse…

Rivage Poche – Bibliothèque Etrangère

114 pages

Publicités

0 comments on “Lettres à sa Fille – Calamity Jane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :