Romans

Les Réputations – Juan Gabriel Vasquez

 

La réputation est le moment où une présence crée pour ceux qui la remarquent un précédent illusoire…

Dans quelques minutes, Javier Mallarino s’apprête à recevoir l’ultime consécration, l’orgasme qui correspond à un long coït de 40 ans avec son métier. Lui le célébrissime caricaturiste politique, celui qui avec du papier et de l’encre de chine fait trembler la gente politique… Son arme : la caricature, cet aiguillon enrobé de miel… C’est un homme intègre

ce Mallarino et puis il n’est marié à personne, sa crédibilité et sa réputation sont en jeu ! Et puis, un jour, une visite d’une certaine Samanta Leal. Quelle en est la véritable issue ? Notre caricaturiste va plonger dans le passé, dans ce trou noir, une certaine journée, un après-midi… Quelques jours après, le député Adolfo Cuéllar  se suicide suite à la publication de sa caricature. Mallarino se sent-il coupable de sa mort ?

 

Intéressant ce livre qui se lit d’une traite et qui soulève un certain nombre de questions. Ce qui est publié dans la presse est-il avéré ? Une page de journal est-elle la preuve suprême de la réalité d’un fait ? Les Caricaturistes et journalistes déclanchent-ils chez vous admiration ? crainte ? CONCLUSION : les réputations se font et se défont d’une coup de stylo ou d’une coup de plume plongé dans le miel ou l’encre de chine… Lorsque l’article de presse, la caricature sont balancés dans le monde réel, là où les opinions ont des conséquences, où les réputations sont fragiles, il n’y a pas moyen de faire marche arrière…Mais, il n’est peut-être pas trop tard…

L’AUTEUR : Juan Gabriel Vásquez, né à Bogota en 1973, a fait des études de lettres à la Sorbonne, puis a vécu en Belgique et à Barcelone. Son premier roman, Les Dénonciateurs, lui a valu une reconnaissance internationale immédiate. Histoire secrète du Costaguana a obtenu le prix Qwerty du meilleur roman en langue espagnole ainsi que le prix Fundación Libros y Letras de la meilleure œuvre de fiction, et Le Bruit des choses qui tombent le prix Alfaguara 2011. En 2012, Juan Gabriel Vásquez a reçu le prix Roger Caillois pour l’ensemble de son œuvre.

 

Seuil – 2014 – 188 pages
Publicités

0 comments on “Les Réputations – Juan Gabriel Vasquez

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :