Romans

La Couleur du lait – Nell Leyshon

« Ceci est mon livre et je l’ai écrit de ma propre main… chaque mot… chaque lettre »

Mary 14 ans est une enfant-adulte, fille de paysans pauvres, handicapée, un caractère bien trempé et un sens aigu de la répartie. C’est une fille intelligente Mary et drôle. A la maison ce n’est pas la joie, le père est brutal, la mère indifférente et les trois soeurs restent entre elles… Seules bonnes personnes de la maisonnée, le grand-père qui vit avec les pommes

dans la réserve… il ne peut plus marcher… Et puis la vache contre laquelle, la fillette aime se blottir. Mary est la cadette et comme elle cause beaucoup, et qu’avec sa patte folle, le rendement n’est pas à son maximum, le père la place chez le révérend du village comme bonne à tout faire, elle devra aussi veiller sur l’épouse de ce dernier qui est souffreuteuse …La vie est plus facile là-bas, c’est vrai, mais Mary veut rentrer chez elle… Elle restera cependant chez son patron, elle y apprendra à lire et se pliera aux exigences de son professeur… Un drôle de deal…

Terrible ce court récit, écrit de la main d’une jeune fille qui écrit pour la première et la dernière fois. Une histoire à la Charles Dickens où la figure centrale est l’enfant innocent, victime de la négligence, et du sadisme des adultes… J’ai lu tout Dickens enfant et j’adorais donc, je n’ai pu m’empêcher de faire le parallèle avec Le magasin d’Antiquités et à l’héroïne du roman, la petit Nell 14 ans comme Mary à qui Quilp, cet homme de très petite taille, difforme et sadique propose de devenir la femme numéro 2 quand le numéro 1 mourra… Je me souviens, que je ne comprenais pas pourquoi le grand-père de la fillette sortait tous les soirs et la laissait seule à la maison…et puis il y avait les baisers gloutons et sonores qui accompagnaient les mots de l’individu…

La couleur du lait à lire, certains lui trouveront un côté pathos à la Dickens mais peu importe, on aime ce genre d’histoires qui finissent mal…
Editions Phébus 2014 – 176 p

Publicités

3 comments on “La Couleur du lait – Nell Leyshon

  1. juliesuitsonfil

    Une lecture que j’ai beaucoup apprécié 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Très belle écriture de Nell Leyshon et également une très bonne traduction. Un roman court et prenant !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :