Romans historiques

Dans le Jardin de la bête – Erik Larson

1933 « Quelque chose de fondamental avait changé en Allemagne. Il était absolument évident que Hitler était en train de préparer en secret, de façon affreuse, son pays à une guerre de conquête »

L’ambassadeur a enfin été désigné mais il n’est pas le premier choix de Roosevelt…Loin de là…Dodd, c’est son nom, n’a rien d’un candidat idéal, il n’est pas riche, n’appartient pas à l’entourage du président, il n’a aucun poids politique. Mais il parle allemand et il est censé connaître le pays. C’est déjà cà…

« On disait que le nouvel ambassadeur était un homme sans prétentions qui avait fait vœu de mener une vie modeste à Berlin par égard pour ses compatriotes appauvris par le Krach de 1929. Chose incroyable, il avait même embarqué sa propre automobile – une vieille Chevrolet déglinguée- pour bien souligner la sobriété de sa nature. Et cela, dans une ville où les hommes d’Hitler circulaient dans des voitures noires géantes qui faisaient presque la taille d’un autobus ».

Mais au fait cet ambassadeur va-t-il faire le poids alors que pour Hitler et ses sbires, seule la puissance compte ? A-t-il des ambitions cet homme et ne cherche-t-il pas une sinécure, un poste peu exigeant qui lui procurerait une certaine envergure et un salaire. Lui laissera-t-on le temps de finir son Vieux Sud, l’ouvrage qui lui permettra de laisser sa marque sur le monde ? Bref, l’heure est grave, un ambassadeur vite car il y a la question de la dette de l’Allemagne, un sujet qui intéresse peu Dodd, mais un sujet brûlant pour les Etats Unis d’Amérique. Dodd s’embarque en famille vers l’Allemagne, sa femme, son fils et surtout Martha, sa fille chérie.

« Ce que Dodd avait de mieux, c’était la blonde Martha, sa ravissante fille, une femme qui aimait les plaisirs de la chair… Cela pouvait donner des idées… »

 

Celle dont l’auteur Thomas Wolfe disait qu’elle était « comme un papillon voltigeant autour de son pénis »…Et oui Martha va se sentir comme un poisson dans l’eau à Berlin, ce désert minéral (à cause des grosses pierres et des vrais joyaux), Berlin où les proches d’Hitler baignent dans le péché et la corruption et là où vit une population emportée vers la tombe avec le sourire… Ses amants seront fort nombreux : un biophysicien, un chef de la gestapo Dils que l’on surnommait joyeusement « le prince des ténèbres », un écrivain, un espion russe, un français secrétaire d’ambassade et bien d’autres ….

MON AVIS : très intéressant le travail de Larson, arriver à partir des notes de Dodd et des journaux intimes de sa fille, à pondre un tel bon roman politico-historique, chapeau… Voilà un livre qui en dit long sur le sentiment d’hostilité très fort et prononcé qui perdurera jusqu’en 38, à l’égard des juifs et la franche aversion de certains hauts fonctionnaires des affaires étrangères… Dodd met du temps à voir ce qui se passe malgré les conseils et avis plus qu’inquiétants d’un proche le consul Messersmith. MAIS l’important était ailleurs, la dette. Quant à Martha, cette attitude, cet aveuglement, cette insouciance, cette luxure, sa façon de jouir de tout est incroyablement déplacée…Mais utile à observer pour mieux comprendre. Bref, j’ai adoré. L’AUTEUR est américain, né en 1054 à Brooklyn, journaliste, enseignant et écrivain. Autre roman « Le Diable dans la Ville blanche ».

Éditeur : Le Cherche midi (2012) – Pages 642…

Merci au Collectifpolar de me l’avoir fait découvrir!!!! 

Publicités

1 comment on “Dans le Jardin de la bête – Erik Larson

  1. Il est dans ma PAL, ma mère l’a adoré également, il faut que je l’en sorte ! =)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :