AUTOEDITION Horreur

Orphelin de pairs – Cetro

« Les ouvrages présentés ici sont à réserver à des personnes adultes, ou au moins de grands adolescents. En effet, ils dépeignent un univers violent, et des personnages souvent affublés des vices les plus effroyables ». Tel est l’avertissement de Cetro l’auteur avant lecture.

L’histoire : deux gosses se lient d’amitié dans un pénitencier pour enfants et adolescents et sont rapidement mis de côté par les autres enfants et l’administration de l’institution, Phaco pour délit de sale face et Bobbu pour délit de grosses fesses. Ces deux là se sont bien trouvés! Les deux compères vont être confrontés à la violence, aux humiliations, à l’indifférence des adultes tortionnaires… puis Phaco va mettre le doigt sur quelque chose n’inavouable qui se trame dans une aile désaffectée de l’institution…

C’est vrai, le monde dans lequel évoluent les personnages de Cetro, est un monde impitoyablement glauque, violent et inhumain. Oui mais, ce qui est intéressant, c’est que les valeurs essentielles de la vie, à savoir l’amitié, l’amour, la fraternité, l’entreaide finissent toujours par combattre le mal, le vice et la dégénérescence. Orphelin de Pairs est mon troisième roman et c’est toujours un grand rendez-vous de lecture, une leçon de vie et toujours l’humour dans l’écriture. Je m’étais attachée à Sam, Néné et leur frangine dans Sam, je m’étais attachée au chien, à gueule de bisous, dans Eveil et là dans Orphelin de Pairs je me suis attachée à Phaco, à Bobbu, au petit singe monsieur Darwin, au rat Ratatas, et à celle qui porte le même prénom que moi la douce Catalina, celle qui fait chavirer le coeur de nos deux frères de coeur. Et puis de belles personnes Hercule et son image de père aimant, Bella la prodigieuse femme à barbe, être raffiné de réflexion et de culture, la vieille Pétunia toujours accompagnée de son orgue de barbarie et de son petit singe tellement intelligent. Oui, Cetro aime les enfants, les animaux, la vie saine, la vie simple avec des gens simples et sains. Il porte un regard incisif sur la société dans laquelle nous vivons, cette même société qui nous conduit droit dans le mur, celle des réseaux sociaux, des émissions de téléréalité, celle du portable qui filme même les choses les plus terribles, à outrance, sans ménagement, ni pudeur… ni coeur…Il faut lire Cetro, parce qu’il nous fait du bien.

 

Livre numérique 2,99 euros

Site de l’auteur

Publicités

0 comments on “Orphelin de pairs – Cetro

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :