AUTOEDITION Jeunesse, ados

CHIMALIS – Jean Jacques Dumonceau

La montagne qui pleure I

Théo et Léa sont en vacances chez leurs grands-parents en Estrie, au Québec… Cela tombe bien car entre les parents, c’est pas la joie… Alors qu’il se promène dans la forêt, Théo fait la connaissance d’un être étrange et surnaturel, une fillette qui répond au doux nom de Chimalis et de son compagnon Peopeo le geai bleu. Cette dernière l’informe des dangers que court la fôret. En effet, Réal, le voisin

utilise à outrance dans son jardin, des produits chimiques qui tuent à petit feu la montagne. Serait il la victime du Widjigaard, un monstre qui prend possession des jugements, et fait faire à ses victimes des actions terribles. Il faut chasser le Widjigaard du jardin… Théo est l’élu, il va devoir le combattre.

 

Une jolie histoire fantastique et écolo, une histoire d’amitié et d’amour, une forêt qui cache beaucoup de secrets, une frontière, la terre noire des Esprits, les gentils lemmings pas malins mais tellement serviables dont raffole le méchant et monstrueux Widjigaard, une montagne qui pleure de joie et qui ne doit jamais cesser de pleurer, la source, les papillons guérisseurs de nos souffrances… Et Léa qui parle trop…

 

Soleil triste II :

On en apprend un peu plus sur le clan de Chimalis, des sorcières, le soleil qui ne tourne pas rond, la poupée de Léa qui est vraiment bizarre, inquiétante même, très inquiétante, une galerie souterraine, de drôles d’hommes chauves et souffreteux, des femmes nommées les vérificatrices, un certain Konner, le nouvel ami de Léa Thomas mordu de télé, de jeux videos violents…  Bref, une deuxième histoire plus rythmée que j’ai préférée à la première.

 

RésuméMerci tout d’abord à l’auteur de m’avoir fait confiance. Deux livres des aventures de Chimalis très sympas, très écolos, une réflexion sur la cupidité de l’être humain, la pollution et ses effets sur les espèces animales et sur l’homme.

« Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement l’homme s’apercevra que l’argent ne se mange pas »

Un bémol, les deux couvertures, pas attractives du tout… A revoir vraiment… Merci pour les recettes et j’attends la suite des aventures de Chimalis…

Genre : Jeunesse : 9-13 ans
Action, Aventure
Auto-édition – 11 avril 2014

Site de l’auteur

Publicités

2 comments on “CHIMALIS – Jean Jacques Dumonceau

  1. Je ne savais pas qu’il y avait une suite à Chimalis, j’ai lu ce petit roman jeunesse, comme toi je n’ai pas aimé la couverture et c’est dommage car le roman est bien construit, et doit vraiment plaire aux enfants. C’est leur univers. Imaginer qu’un peuple existe sous la terre..

    Aimé par 1 personne

  2. Oui la couverture craint. C’est bien dommage car j’ai bien aimé…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :