AUTOEDITION Polars

Les ballerines bleues – Catherine Lang

De la prison, Ludovic écrit à sa fille avec qui il n’a plus de contacts depuis une dizaine d’années. Il est emprisonné pour le meurtre d’une jeune femme rencontrée dans un train. Un pèlerinage en été dans la région d’Arcachon, une promesse faite à sa fille dix ans plus tôt, une promesse qu’il tiendra. Puis, des rencontres dans le TGV, un jeune homme, deux jeunes femmes, on discute, on sympathise le temps du trajet, on décide de se revoir à Bordeaux, soirée arrosée, rhum à gogo et puis on flirte même… Puis, une des deux jeunes femmes, celle qui portaient des ballerines bleues est retrouvée assassinée près d’un blockhaus sur le dune du Pillat…

Voici un court roman bien mené, bien ficelé, captivant, bien écrit, agréable à lire qui nous tient en haleine tout au long… On ne croit pas à la culpabilité de cet homme, on croit à sa bonne foi mais en même temps, le doute s’installe… Coupable ? Innocent ? Et la victime qui était-elle ? S’agit-il d’un meurtre ? d’un suicide ? Gênante peut-être ? Oui, car on apprend qu’elle menait une enquête sur les morts mystérieuses de soldats tirailleurs sénégalais, réservoir humain de l’armée, c’était pendant la guerre, la Première… Et puis il y a cet étrange flic retraité, auteur, lauréat du prix du polar SNCF qui colle Ludovic comme son ombre. Qui est-il ? Son ange gardien ? Un membre de sa famille ? L’assassin ? Les pronostics vont bon train, croyez-moi…

ballerine

On bouge aussi, on visite Bordeaux et la région, rue Jules Guesde, rue Sainte Catherine, le marché des capucins, la gare, place Gambetta, le grand lion bleu, le bassin d’Arcachon. La ville a changé déplore l’auteure, elle s’est aseptisée… et oui les temps changent. J’ai aussi apprécié, l’escapade parisienne au 36 quai des Orfèvres, lieu peuplé de l’âme des célébrités, qui ont fréquenté les lieux, il fut un temps… Une évocation aussi du milieu carcéral, pas tendre pour ce prisonnier modèle, peut être innocent, témoin des suicides, de la vétusté des locaux, de l’insalubrité, des problèmes de cohabitation, de la promiscuité….

Et puis, arrive la dernière lettre qui annonce la chute et quelle chute ! Terrible histoire. J’ai beaucoup aimé et je recommande fortement, c’est sans danger…

 

Site de l’auteure

Éditeur :Ecrivayon
Genre :Policier et Suspense
Sortie: 24/03/2015

Publicités

2 comments on “Les ballerines bleues – Catherine Lang

  1. Oh il semble très tentant, j’aime lorsqu’il y a une ambiguïté sur le personnage principal =)

    Aimé par 1 personne

  2. j’ai moi aussi bcp aimé !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :