Essais, documents

Soeurs Volées – Emmanuelle Walter

Depuis 1980, presque 1200 femmes Amérindiennes canadiennes ont disparu sans laisser de traces ou ont été assassinées dans la quasi-indifférence des Canadiens. Nous sommes face à un véritable féminicide ? Pourquoi ? Et bien parce que ces femmes sont invisibles.

Je m’intéresse au sujet depuis un moment déjà, je l’avais déjà abordé avec les disparues de Vancouver, dans ma nouvelle aussi les filles de Skid Row… Mais là, Emmanuelle Walter va beaucoup plus loin et l’analyse, les faits donnent la chair de poule, devant tant d’injustice.

À partir d’un fait divers, la disparition en 2008, de deux jeunes filles de 16 et 17 ans, Shannon Alexander et Maisy Odjick, l’auteure a effectué un travail de fourmi, est allée interroger les proches, a consulté les coupures de presse, les documents officiels, les statistiques, a rencontré des femmes amérindiennes qui luttent pour que justice soit faite. Emmanuelle Walter pointe les raisons de cette tragédie.

Il faudrait commencer par le début, il y a 400 ans déjà. Évoquer l’histoire coloniale et le traumatisme intergénérationnel qu’il a entraîné, ses conséquences toujours d’actualité, le ressentiment, le fossé culturel, la pauvreté, la violence familiale, l’absence de foyers d’accueil pour les femmes, l’émancipation précoce des jeunes filles qui en fait des proies faciles, leur stigmatisation qui perdure, le scandale des orphelinats, et les séquelles psychologiques des enfants que l’on a arrachés, volés pendant cent cinquante ans de 1830 à 1990… Terrible de constater cette apathie générale sur ces faits divers, ce manque d’attention, ce ressentiment du public, cette discrimination dans le suivi des affaires. C’est révoltant! Le monde autochtone a l’air d’être totalement étranger aux Canadiens, comme le souligne l’auteure. Étranger alors qu’ils cohabitent depuis près de 400 ans. Déchirant et criant de vérité. À lire absolument!

Le site de Soeurs Volées

En vente sur Amazon

 

Publicités

8 comments on “Soeurs Volées – Emmanuelle Walter

  1. En tant que Canadienne, je trouve cette situation épouvantable… J’espère que le gouvernement Trudeau va s’occuper de plus près des peuples autochtones et de ces femmes qui ne cessent de disparaître année après année… Et il y a d’autres problèmes très graves aussi… Merci pour ce titre!

    Aimé par 1 personne

    • Je cherche des romans ou essais qui parleraient de ces fameaux orphelinats. Aurai tu des titres à me conseiller. Quels sont les autres problèmes que tu évoques ? Une belle journée à toi… Et merci…

      Aimé par 1 personne

      • Il y a le recueil de nouvelles de Catherine Harton « Traité de peaux » que j’ai présenté sur mon blogue qui aborde certains problèmes dont celui des pensionnats. Les autres problèmes : mauvaise qualité de l’eau dans leur communauté, drogue, alcool, obésité, pertes de leur mode de vie traditionnel, etc… Si je pense à un autre titre, je t’écris!

        Aimé par 1 personne

      • J’en ai trouvé un très connu, peut-être le connais tu « les enfants de Duplessis » de Pauline Gill… L’histoire de Alice Quinton, orpheline enfermée dans un asile à l’âge de 7 ans. Pas parce qu’elle était folle mais d’orphelinat étant surpeuplé, on en envoyait à l’asile… Le roman date de 2004…Belle journée…

        J'aime

      • Oui… J’en ai entendu parler mais je ne l’ai pas lu.

        Aimé par 1 personne

  2. Une lecture qui doit être bouleversante !

    Aimé par 1 personne

  3. Merci pour ta chronique…Une mise en lumière nécessaire

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :