AUTOEDITION Romans

Péril au Fournil ! Céline Barré

La fusion a eu lieu et Tréville s’apprête à fusionner avec Grogneul, on va incessamment sous peu installer le nouveau panneau « Grogneul-sur-mer ». La boulangère se sent pousser des ailes et décide de partir en campagne contre la fusion et le président de France, l’incompétent François Ollanzi. La révolution est en marche, et notre boulangerie à la tête

du nouveau mouvement Trévillois « la Fusion, c’est Non ». Jocelyne veut rallier le peuple de France à sa cause et pour y parvenir, quoi de mieux que les réseaux sociaux . Épaulée par son chargé de com adolescent spécialiste Tweety et Friendbook, la toute première opération de rébellion est décidée et exécutée. On s’attachera avec des chaînes à l’ancien panneau. Cet acte, comme les suivants ont pour objectif de faire revenir à la raison Kiki le bras cassé. Il est grand temps qu’il écoute le peuple de France…

Faire rire les gens, ce n’est pas chose aisée et ce n’est pas donné à tout le monde. Je dirais plus, c’est un des exercices les plus difficiles qu’il soit et pourtant, la pétillante demoiselle Barré est plutôt douée en la matière. Je fus très enthousiaste à la lecture de Quel Pétrin, et là, avec la suite, car c’est une suite, Péril au Fournil, on a atteint un cran supérieur. On retrouve les personnages loufoques du premier roman, de nouveaux, on déplore une mort, mais très vite oubliée, car le défunt nous lègue un drôle de volatile à la langue bien fourchue. Les dialogues, les situations sont à mourir de rire et ça commence très fort, dès les premières pages, le perroquet, les parties de jambes en l’air du boulanger et de sa vendeuse, le soutient inattendu de Francis Tatanne, vedette dans le déclin, le curé cubain qui devient manutentionnaire et le nouveau souffre douleur du propriétaire du magasin d’électroménager qui après s’être défoulé sur le rejeton des aristos du village, a décidé de se faire l’ancien curé… Puis, les amours torrides de la comtesse et de son gitano, le tournage du film porno « les sans-culottes » et beaucoup d’autres, ça s’enchaîne…

Bref, j’ai beaucoup ri, du début à la fin… Une fin qui peut-être verra encore une suite… Alors merci à l’auteur de m’avoir confié son bébé afin que je le chronique, merci pour ce cadeau. J’encourage la demoiselle Barré à poursuivre dans l’écriture. Péril au Fournil ! A lire, c’est sans danger !

 

En vente sur amazon

Publicités

6 comments on “Péril au Fournil ! Céline Barré

  1. Cela fait du bien de rire en lisant! Merci Cat!

    Aimé par 1 personne

  2. Oui, c’est très drôle !!! J’avais déjà bien aimé ta chronique pour le premier volet, et là, le plaisir est redoublé. Merci Cat !

    Aimé par 1 personne

  3. Il me tente bien ce livre.

    Aimé par 1 personne

  4. Ping : « Le vieux qui voulait tuer le Président, Les Farfelus t3 » de Céline Barré – Chroniques Aiguës

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :