AUTOEDITION Polars

« Bon appétit Beaufond-la-Croix » Olivier Darcourt

Voilà un polar comique et croyez-moi, on rit à gorge déployée.

Stéphane Dorian policier municipal souffre de dyspraxie et n’a qu’un rêve, devenir gendarme et qu’on lui confie l’affaire du siècle. Manque de pot, avec ses problèmes neurologiques, ce n’est pas gagné et à la gendarmerie cela ferait un peu… tâche.

bon-appetit-700Il se passe des événements pas très catholiques à Beaufond-la-Croix, des habitants meurent carbonisés à leur domicile, pas d’effraction, aucune trace de produit inflammable, le mystère plane et c’est l’effervescence avec un grand E… Chaldron gendarme en chef est chargé de l’enquête. Face à un policier municipal collant et contrarié de ne pas avoir d’affaire, le chef confie à Stéphane une affaire classées, non élucidée, vieille de vingt ans : la disparition mystérieuse d’une femme, ancienne adjointe au maire du village et la disparition incompréhensible le même jour de son jeune fils qui mourra peu de temps après. Une affaire dont Chaldron est sûr qu’il n’y a plus rien à découvrir depuis belle lurette déjà. Avec ses potes, dont le numéro un, qui répond au nom d’ Hicham, fan de rap anti-flics, qui rêve de devenir footballeur professionnel, concepteur de jeux video ou réalisateur de film de science-fiction mais est actuellement chômeur de longue durée et fumeur d’herbe folle, le policier municipal va mener l’enquête tambour battant. Au taquet!

D’emblée en lisant le bouquin, je me suis dis, « Mince alors, j’ai presque les mêmes spécimens dans mon village ». Et oui, je vis dans un petit village depuis neuf ans. La mentalité de village est bien retranscrite, un village que les habitants appellent la ville, avec son centre culturel composé de la boutique de chaussures, de la fromagerie, du salon de coiffure, de l’église du père Fillipo, du parking, de la pizzeria, des habitants, qui, pour les trois quarts votent à l’extrême droite à chaque élection présidentielle – comme chez moi! – seules élections où l’on se déplace, le maire UMP considéré comme un communiste, les amis d’enfance qui se connaissent de toute la vie, le simplet du village, l’Arabe de service, les notables, les cancans, les histoires, les jalousies… Ils sont tous là!

Des situations à se tordre de rire, de bonnes réparties, des personnages attachants, une enquête qui tient la route finalement menée à l’arrache par des anti-héros sympathiques, des meurtres à la chaîne… Bref, c’est décalé, rythmé, très agréable à lire, et beaucoup d’humour. Que cela fait du bien!

 

En vente sur Amazon

Publicités

10 comments on “« Bon appétit Beaufond-la-Croix » Olivier Darcourt

  1. Je préfère les histoires sombres 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Intéressant! Cela fait du bien de rire de ces anti-héros. Merci Cat et bonne fin de journée.

    Aimé par 1 personne

  3. J’adore les anti-héros … Il me tente bien . merci

    Aimé par 1 personne

  4. Ça alors, moi qui croyais que tu vivais à Paris…
    Bon effectivement, passer un bon moment, cela ne se refuse pas et ta chronique, chouettement rythmée, invite à la découverte!

    Aimé par 1 personne

  5. Chronique de petit village, voila quelque chose qui devrait me plaire. J’habite moi-même un petit village, et parfois on croirait du Clochemerle.
    J’en prends bonne note.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :