SERIES TV

Peaky Blinders, les deux saisons sur Netflix

J’ai décidé de parler de séries tv. Pourquoi ? Juste parce que je teste gratuitement Netflix pendant un mois. Leur catalogue regorge essentiellement de séries, le reste n’est pas très intéressant, quelques films pas nouveaux, quelques documentaires…  Je commence par Peaky Blinders, une série créée par Steven Knight, diffusée sur la chaîne anglaise BBC Two et diffusée en France sur Arte.

mv5bmtqxodyzntqzov5bml5banbnxkftztgwmti2mdywmde-_v1_uy1200_cr9906301200_al_
lames de rasoirs sur la visière de la casquette. Marque de fabrique des Peaky Blinders…

Le sujet : Début du XXème siècle, en 1919, les deux frères Shelby rentrent du front, ils ont combattu dans la Somme en France, ils y ont laissé leur âme, voir davantage. Le plus jeune des deux, Thomas devient chef du gang et a de sérieuses ambitions pour la family. Il voit grand, il ne veut pas se contenter de sévir dans les faubourgs de Birmingham, non, Thomas vise Londres. Alors, en attendant, il gère ses affaires et la famille d’une main de fer dans un gant de velours. La grande classe le Tommy!

 

Organisation criminelle, le clan Shelby, fait dans le racket, le vol, les paris sportifs truqués, le trafic d’alcool. Ils se battent et flinguent aussi à tout va mais c’est ainsi que l’on fait une réputation. Les clans mafieux s’affrontent, les juifs, les ritals et les romanos Shelby, se livrent chacun à une guerre impitoyable et sanglante. Et puis, il y a toujours ce super-flic, un dénommé  Campbell, missionné par Churchill, un sale type qui colle aux basques de Thomas et qui veut sa peau. Durant les deux saisons, on assiste à l’ascension sociale et amorale du clan Shelby et on en redemande.

Mais qu’est-ce qui fait le succès de la série ?

Un casting incroyable, exceptionnel avec en tête d’affiche un acteur qui déchire, l’acteur irlandais Cillian Murphy. Il crève l’écran. On retrouve aussi dans le rôle du méchant flic, l’excellent Sam Neill. Bref toutes et tous ne déméritent pas. C’est aussi une bande son rock contemporain signée Nick Cave des Bad Seeds et du Jack White du duo The White Stripes! Ca déchire, c’est rythmé. Les images sont parfaites, c’est une sorte de western british, une fresque baroque, ou l’acier des docks de Birmingham est toujours présent, et oui les gitans battent le fer depuis toujours. Alors pour conclure, les Peaky Blinders, c’est de la violence, de l’amour, beaucoup d’ambition, de l’expansion et du whisky irlandais.

Il paraîtrait que la saison 3 débarque sur Netflix le 31 mai 2017.
En attendant, allez faire un tour chez Netflicx il y a un mois d’essai.

 

 

Publicités

6 comments on “Peaky Blinders, les deux saisons sur Netflix

  1. Normalement, il y a toujours un mois d’essai 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Bon conseil Cat! J’aime bien les séries! 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. J’y connais rien en séries ! Mais j’ai quand même lu ton billet pour être moins larguée.
    Cela donne envie, rien que pour la bande-son : Nick Cave 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. ça fait un moment que cette série me fait envie, et ton avis a achevé de me convaincre ! Je m’y lance dès ce week-end 🙂
    Victoire

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :