DOCUMENTAIRES

« La tragédie des Brigades Internationales » un film de Patrick Rotman à revoir sur Arte

« La Révolution est destructrice, aveugle, sauvage et grandiose. Du plus profond de l’homme honnête surgissent une violence féroce, des impulsions destructrices, une soif de sang qui semblait inconcevable » Federica Montseny militante anarchiste espagnole, ministre de la Santé entre 1936 et 1937.

Excellent documentaire réalisé par Patrick Rotman qui rendait hommage aux brigades internationales, ces hommes venus d’une cinquantaine de pays défendre la République espagnole en danger. C’était hier soir sur Arte.

 

« Le 18 juillet 19836, le peuple de Madrid apprend, que la veille, au Maroc Espagnol, des officiers de la légion étrangère se sont soulevés contre le gouvernement de la République Espagnole. Le peuple espagnol se soulève, la Révolution espagnole de 1936 est d’une ampleur inégalée en Europe »

 

Afficher l'image d'origine

robertcapabygerdataro
Robert Capa

Patrick Rotman retrace tous les grands moments de cette guerre civile : le push militaire, la non intervention du gouvernement du Front Populaire français qui ne viendra pas en aide au Frente Popular espagnol, l’arrivée des brigadistes, Malraux qui s’engage et d’autres intellectuels comme Ernest Hemingway, John Roderigo Dos Passos, le rôle des soviétiques et l’épuration au sein des combattants républicains (une épuration où les anarchistes sont éliminés), la prise de Madrid, les grandes batailles, les bombardements, Guernica, la bataille de l’Ebro

gerda-taro
Gerta Taro

dernier sursaut de la République, les brigades rentrent au pays pour ceux qui en ont encore un. La défaite a sonné, la retirada, l’exil de presque 500 000 espagnols durant l’hiver 1939, l’internement dans des camps de concentration, sur des plages du Roussillon, sans nourriture, ni baraquements, rien, seulement le sable, le ciel, et la Tramontane qui soufflait inlassable, un hiver dur que celui de 1939… Et en Espagne le petit caporal Francisco Franco instaure, d’une main de fer, l’amnésie totale du peuple espagnol, le silence pour la paix et surtout une dictature qui durera quarante ans.

 

 

 

Des films d’époque terrifiants, émouvants que je n’avais jamais vus et les immortelles et Afficher l'image d'originemagnifiques photos de Robert Capa et de sa compagne Gerta morte bêtement sur le front. La guerre d’Espagne devient le premier conflit photogragraphié jour après jour. La guerre d’Espagne est aussi commentée  par de grandes plumes comme Ernest Hemingway qui suivra sur le front les hommes et son expérience lui inspirera l’écriture de son chef-d’oeuvre « Pour qui sonne le glas ».

Plus que 6 jours pour le revoir ou le voir.

« La tragédie des Brigades Internationales »

 

 

 

 

 

 

Publicités

3 comments on “« La tragédie des Brigades Internationales » un film de Patrick Rotman à revoir sur Arte

  1. Voilà qui me semble passionnant… J’ai raté la diffusion de ce doc…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :