AUTOEDITION TEMOIGNAGE, BIOGRAPHIE

« Mes plus belges années » Mathieu ORTLIEB

« Strip-Tease, une émission qui VOUS déshabille! »

« Piquant les yeux, lavant la tête
Glissant au fond de la bagnoire
Strip-Tease est une savonnette
Et parfois un suppositoire.
Alors autant vous avertir
Décaper, ce n’est pas polir
Informer, ce n’est pas courir
Strip-Tease, c’est pas du cul, c’est
pire! »

Afficher l'image d'origine

Mathieu ORTLIEB qui a réalisé vingt et quelques nouvelles documentaires pour l’émission-culte « Strip-Tease », dix ans de collaboration. Son roman qui, s’intitule « Mes plus belges années » vient de sortir. Quand il m’a contacté pour que je le lise et le chronique, j’ai accepté d’emblée, car j’étais fan de l’émission et j’ai encore dans la tête la musique du générique et les images qui vont avec. Je n’avais jamais rien vu de pareil avant.

Strip-Tease était une émission belge avec deux Belges à sa tête de production Jean Libon et Marco Lamensch. Mathieu réalisateur décroche un rendez-vous avec Jean et doit faire face à son scepticisme récurrent. Pas facile, mais il accepte de visionner ce que lui ramènera Mathieu. Il faut trouver le sujet, il cherche et puis, il pense à son pote toubib Frédéric, il lui présentera Lulu, un passionné de médecine. C’est dans le gros Larousse qui va de l’enfance au cancer qu’il l’a apprise la médecine. Incroyable personnage, Mathieu a trouvé son sujet. Le récit sera le suivant, une relation triangulaire entre Lulu (le faux docteur), Nono le pote à Lulu (un vrai SDF) et Frédéric (le vrai docteur). Cette nouvelle documentaire portera le titre suivant Docteur Lulu (1994) et sera salué par la critique. Un grand moment de télévision croyez-moi!

Un coup de génie! Il faut assurer, ramener des sujets aussi bons. Mathieu a des idées, il fait des repérages, il filme parfois seul, ou bien avec une petite équipe de deux techniciens. Beaucoup de ses sujets sont rejetés par les boss. Dommage, il y en avait de chouettes comme ce curé défroqué le père François ou bien ce jeune clown au chômage et dans la précarité… Les tournages durent deux mois et la nouvelle dure en moyenne 14 minutes. Alors Mathieu a le temps de s’immerger dans le monde de ses sujets, il les écoute, on cause des petits riens de la vie quotidienne, eux s’habituent à lui, il finit par devenir un ami presque. Ça, c’était Strip-tease, des petites gens atypiques ou des gens comme vous et moi qui se racontent sans langue de bois.

J’ai lu ce que j’avais à lire, puis je me suis jeté sur les années belges de Mathieu. Je les ai dévorées ces années là et j’ai revu les films sur la chaîne youtube de l’émission. Il est très touchant ce roman et on comprend que l’auteur soit nostalgique de cette époque. J’aime l’approche de Mathieu avec ses sujets, c’est bienveillant, pas racoleur du tout, pas de misérabilisme porté à l’écran, enfin moi, je n’en vois pas, d’autres, à l’époque, l’ont souligné. J’ai passé un excellent moment et merci à Mathieu Ortlieb de m’avoir fait confiance. Alors si vous étiez fan de l’émission ou bien même si vous n’en avez jamais entendu parler, lisez le roman de Mathieu ORTLIEB et ensuite allez voir les sujets sur le net. Vous verrez, c’est sans danger!

« En 2012 Strip-Tease s’arrête brutalement dans la plus grande indifférence et tombe progressivement dans l’oubli »

 

En vente sur Amazon

Publicités

1 comment on “« Mes plus belges années » Mathieu ORTLIEB

  1. Aha i Je me souviens de ce docteur Lulu 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :