FILMS & SERIES SERIES TV

La couronne doit gagner… Doit toujours gagner!

 » – Des huiles et des serments, des globes et des sceptres, tant de symboles empilés les uns sur les autres. Une accumulation insondable de mystère et de liturgie ésotérique dans un tel mélange de genres que plus aucun ecclésiastique, plus aucun historien ou avocat ne pourrait y démêler le vrai du faux.
– c’est de la folie!
– au contraire, c’est parfaitement sensé. Qui demanderait de la transparence quand on peut avoir de la magie ? Qui demanderait de la prose quand on peut avoir de la poésie ? Soulevez le voile et il vous reste seulement une jeune femme ordinaire avec des capacités modestes et une imagination limitée. Mais habillez-la ainsi, donnez-lui une onction sacrée et illico presto que voyez-vous ? Une déesse! »

J’ai regardé avec délectation, les dix épisodes de la saison 1 de The Crown, une superproduction Netflix écrite par Peter Morgan et produite par Stephen Daldry, disponible depuis le 4 novembre, qui met en avant les premières années du règne d’Ebisabeth II, ses premiers balbutiements, les grognements et les mesquineries de la cour, le protocole stricte, le poids des traditions, les bonnes manières et règles d’usage, les rivalités politiques, les intrigues et les romances, les frasques sentimentales de la princesse Margareth la cadette, les relations compliquées entre soeurs, les audiences hebdomadaires à Buckingham, chaque mardi, en tête-à-tête, avec le Premier Ministre Winston Churchill, un rôle tenu avec brio par John Lithgow.

 

La surprise de la série c’est le prince Philip, duc d’Édimbourg, le charmant époux de la reine. Matt Smith est excellent dans le rôle, voir irrésistible. Surprenant! Une place de choix lui est faite. On nous le présente comme un homme fort sympathique, joyeux, farceur, un père aimant et bon compagnon de jeu, un homme fier aussi qui a beaucoup de mal avec son rôle de figuration. Fiction ou réalité ? Pourtant ce choix ? Du côté de la Reine, pas de surprise une Claire Foy, qui joue juste. Pas de vague, simple, rien de transparaît, pas de vagues, elle est silencieuse et sait garder son rang et le secret.
Pour ma part, j’ai toujours eu du mal à comprendre comment démocratie et monarchie pouvaient faire bon ménage. Quel est le rôle véritable d’une reine ou d’un roi ? Postiches ? Symboles d’une idendité ? Au fait, la monarchie combien ça coûte ?
J’ai passé cependant un excellent moment avec la couronne et je recommande!

 

 

 

 

 

 

Publicités

10 comments on “La couronne doit gagner… Doit toujours gagner!

  1. Ca coute un paquet…

    Aimé par 1 personne

  2. J’aimerais sans aucun doute cette série! Merci pour cette recommandation Cat! bonne fin de journée!

    Aimé par 1 personne

  3. Oui, elle a un rôle à peu près factice et la monarchie coûte très chère aux Britanniques même si elle rayonne dans le monde entier (à savoir nombre d’entre eux sont contre la monarchie, dont mon compagnon)…

    Aimé par 1 personne

  4. Je n’entends que du bien de cette série… Il faut que je me penche dessus ^^ Merci pour cette chronique 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :