les chroniques de Marie Romans

« Everything Everything » de Nicola Yoon…

En me promenant dans les rayons « livres pour jeunesse » de Cultura pendant les vacances de la Toussaint, je suis tombée sur un livre, Everything Everything, qui m’a plu tout de suite avec sa couverture très belle et tape à l’œil. Et hop, dans le panier ! Même si je n’avais même pas pris la peine de lire le résumé, la couverture suffisait à me convaincre.

« J’ai lu beaucoup plus de livres que vous. Peu importe combien vous en avez lu, j’en ai lu plus. Croyez-moi. J’ai eu tout le temps. »

Madeline Whittier est atteinte de la maladie de l’enfant-bulle et vit recluse chez elle. Obligée d’éviter tout contact avec le monde extérieur et à passer le restant de ses jours dans sa maison aseptisée, elle vit une existence monotone mais qui la satisfait, parce qu’après tout, elle ne peut pas faire autrement. Sa mère, médecin et Carla, son infirmière sont les seules personnes qu’elle fréquente tous les jours, qui la surveillent, qui l’aident à tenir le coup et à passer le temps. Aux alentours de ses dix-huit ans, il emménage dans la maison adjacente à la sienne de nouveaux voisins, une famille en apparence normale, un père, une mère, une fille mais surtout un fils, Oliver (dit Olly) qui ne la laisse pas de marbre. La voilà entraînée dans une aventure qui sera certes, compliquée, mais belle, parce que Madeline se rendra compte à quel point l’amour est fort et à quel point il rend aveugle.

« Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre. »

dsc00339-1

everything-everything-nicola-yoon-007edit

 

J’ai fini cette pépite en quelques heures, je l’ai dévorée c’est le cas de le dire. J’ai été curieuse dès le début, cette maladie de l’enfant-bulle m’intriguait, et quand cette complication (Olly) est apparue dans la vie de Maddy, je voulais voir comment cette dernière allait la gérer. C’est un gros coup de cœur. Le personnage de Madeline Whittier m’a directement plu, j’ai éprouvé de la compassion et de l’admiration pour elle. Le personnage de Oliver Bright m’a aussi touchée : un garçon adorable et prêt à tout, mais malheureusement son père ne lui facilite pas la vie. Plus globalement, les personnages sont chaleureux, attachants. Ils possèdent tous une histoire, un passé qui en a fait ce qu’ils sont aujourd’hui. Ils évoluent et mûrissent au fur et à mesure du roman : ils grandissent, et c’est un sentiment magnifique d’être à leur côté et de les voir changer. La fin du livre est particulièrement surprenante. J’adore les renversements de situation à la dernière minute qui changent tout et auxquels on ne s’attend absolument pas. Pour terminer, la plume de l’auteure est tout simplement un bonheur. Les mots glissent, les pages défilent à une vitesse folle, on s’étonne même quand le livre est fini. Et on se dit, DEJA ?! Je suis vraiment heureuse d’avoir lu ce roman, parce que je serais vraiment passée à côté de quelque chose ! C’est un roman qui me rappelle à quel point la vie est courte, et qu’il est important de profiter de chaque seconde qui nous est offerte. Il nous rappelle que la mort est près, de l’autre côté de la porte, pourtant ça ne nous arrête pas. Il nous rappelle que l’amour est destructeur, mais que c’est aussi la plus belle des sensations. Je le recommande fortement.

« Je suis malade. Pire que malade : je suis en train de mourir. Oh Mon Dieu. Olly. Ça va lui briser le cœur. »

Petit + : Tout au long du roman, des illustrations nous accompagnent, et nous aident à comprendre le récit. J’ai beaucoup aimé.

« J’étais heureuse avant de le rencontrer. Mais à présent je suis vivante, ce qui est totalement différent. »

On se retrouve le mois prochain !

« L’amour est une chose terrible, et le perdre est plus terrible encore.

L’amour est une chose terrible, et je ne veux plus en entendre parler. »

 

Merci à notre jeune chroniqueuse de 14 ans, c’est toujours un plaisir de la lire…

Publicités

7 comments on “« Everything Everything » de Nicola Yoon…

  1. Toujours un plaisir de te lire. Tu lis en VO, félicitations. Merci pour ce coup de cœur. On a envie de savoir qui est cette enfant-bulle

    Aimé par 1 personne

  2. Effectivement, c’est toujours un plaisir de la lire…

    Aimé par 1 personne

  3. Merci à ta chroniqueuse! Ce livre pique certainement notre curiosité!

    Aimé par 1 personne

  4. Grâce à ton avis, je crois que je vais craquer en librairie 🙂 jusque là j’avais toujours hésité à l’acheter.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :