Editions l'Harmattan Polars

« La Disparue de Belleville » Christophe Petit

« Quand le riz est dans le ventre, on ne peut pas vous le prendre. Le peuple chinois est asservi depuis longtemps, dirigé d’une main de fer par tous les régimes successifs. La plupart des Chinois sont résignés à servir, une sorte de sagesse… »

Le détective Karbaï, un beau brun taciturne, qui a une fâcheuse tendance à malmener ceux qu’il aime, croise un jour à l’hôpital, une ex Éléanore Parvie, médecin, avec qui il a eu une histoire d’amour compliquée et douloureuse, six ans plus tôt. Sa sœur a disparu depuis quelques jours sans laisser d’adresse, elle s’est tout simplement volatilisée. Pour, peut-être, se racheter auprès de son ex, le détective se charge bénévolement de l’enquête. C’est l’été à Paris, il fait très chaud, une chaleur écrasante, la canicule fait des ravages chez les personnes âgées, la Capitale fonctionne au ralenti, on découvre des hommes-troncs dans le canal Saint Martin, les Chinois de Belleville sont descendus dans la rue et manifestent pour dénoncer les agressions dont ils sont victimes et nous suivons Karbaï qui nous trimbale du côté de Belleville, sur son scooter baptisé « Sa Majesté », un engin fort capricieux. Son enquête le mène au restaurant le Shan Fong tenu par un certain Monsieur Chen, l’élégant. Il y croise aussi une mystérieuse rousse qui répond au nom de O. Qui est-elle ? On dit Chen amoureux de la disparue. Est-ce lui qui la retient prisonnière ? Se trouve-t-elle dans les entrailles du Shan Fong ?

« L’immigration chinoise est bien organisée (…) les nouveaux arrivants ne sont pas laissés à la rue, on leur trouve du boulot dans la restauration, le textile ou pour les plus jolies, dans les salons de massage ».

Très agréable à lire cette intrigue bien menée. Moi qui vis au vert depuis bientôt dix ans, je me suis régalée, en suivant notre détective dans des coins que je connais bien et que j’aime tout particulièrement. Du rythme, de l’humour, de bons personnages, le jeune Barry trisomique qui rêve de devenir détective, une belle-mère slave insupportable, hystérique et vénale, un flic véreux qui fricote avec la mafia chinoise, un ancien flic sympathique qui protège Karbaï son employeur, un parrain de la mafia chinoise et ses trois filles aussi chaudes que dangereuses, la confrérie des bas-fonds au taquet et leur leader le Rat et Louis le fils de Karbaï qui fait souvent la tronche comme son père.

Encore une enquête de Karbaï

Une chouette couverture, un roman bien documenté qui nous plonge au cœur d’une population dont on sait peu de choses en fait. Il y a plusieurs Chinatown à Paris et en banlieue, 700 000 chinois, différentes ethnies, différents dialectes, des Chinois intégrés, des Chinois de Chine, les Dongbei, les Wenzhou, les Chaozhou, différentes ethnies hiérarchisées, qui ne se mélangent pas, bien structurées pour certaines, intégrées parlant français et ayant intégré nos codes. L’auteur évoque la mafia chinoise internationale, l’immigration organisée, la prostitution récente à Belleville, des filles venues du Nord de la Chine, des Dongbei, d’anciens cadres des grandes entreprises d’Etat fermées aujourd’hui. L’auteur évoque la présence de 300 prostituées à Belleville… plein d’informations intéressantes.

 

 

 

Merci encore aux éditions l’Harmattan pour cette découverte, un excellent roman policier et un bon auteur. Je recommande!

En vente aux Editions l’Harmattan

PÉRIPHÉRIQUE ET CIE (Karbaï et les mafias)

 

Publicités

17 comments on “« La Disparue de Belleville » Christophe Petit

  1. 300, c’est vrai que c’est intéressant…

    Aimé par 2 people

  2. Merci Cat… Je ne suis pas du tout au courant de la situation avec cette mafia… tout un univers bouleversant!

    Aimé par 1 personne

  3. Je passe généralement mon tour quand il s’agit d’un policier…

    Aimé par 1 personne

  4. Je me le note, c’est un sujet qui m’intéresse pas mal ! (Et pas du tout parce que j’ai habité juste à côté de Belleville :p )

    Aimé par 1 personne

  5. Christophe Petit

    merci pour votre article Cat ! je suis l’auteur du bouquin et je suis fier que cela vous ait plu !

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour le petit mot. Oui, j’ai beaucoup aimé. Passez une bonne soirée et continuez de nous régaler avec les aventures du grand brun ténébreux!

      J'aime

  6. Ping : « La Disparue de Belleville  Christophe Petit | «Le Bien-Etre au bout des Doigts

  7. Je les ai tous lus :j’aime beaucoup le personnage de Karbaï …et j’ai un faible pour Michaux ! donc j’attends le suivant avec impatience !!

    Aimé par 1 personne

    • A tu as tout lu… Moi c’est mon premier mais j’aime beaucoup…. Bonne journée!!!! et bonne année!!!

      J'aime

      • J’ai lu les deux premiers… j’ai adoré ! bonne année à vous, et bravo pour votre article ! il est très fidèle à ce que j’ai lu !

        Aimé par 1 personne

  8. Oui ! merci et bonne journée…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :