BD

« Un printemps à Tchernobyl » Emmanuel Lepage

« Dans ce métier, seul à gratter sur ma planche, j’ai souvent l’impression de voir le monde à travers une vitre. D’être « à côté ». Cette fois-ci, le monde, je le sentirai dans ma peau ! »

Vingt deux ans après la catastrophe de Tchernobyl, Emmanuel Lepage veut, par le biais de l’association Les Dessin’acteurs, rencontrer les survivants qui vivent encore sur cette terre contaminée, les dessiner, nous raconter. Une journaliste de Telerama et le dessinateur Gildas Chasseboeuf feront partie du voyage.

q

Afficher l'image d'origineD’emblée, une référence à la Supplication de Svetlana Alexievitch, des témoignages forts sur la catastrophe de Tchernobyl, une supplication exprimée ici sous forme de témoignages recueillis, de monologues.

Emmanuel Lepage a 19 ans le 26 avril 1986 lorsqu’une série d’explosions détruisit le réacteur et le bâtiment de la 4e tranche de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Marqué comme beaucoup d’entre nous, le dessinateur souhaite s’y rendre et c’est la peur au ventre qu’il rencontre les locaux, des gens chaleureux qui se débrouillent et tentent de vivre, des gens vivants qui ne comprennent pas ce que cette équipe vient faire là car il n’y a rien à faire, rien à voir. L’équipe bouge, se déplace, cherche à capturer le chaos et pourtant c’est autre chose qu’ils constatent car il semblerait que la nature reprenne le dessus.

vv

« Comment dessiner l’invisible ? J’avais imaginé dessiner des forêts noires, des arbres tordus, décharnés ou monstrueux. J’avais des craies noires, mes encres sombres, mes fusains…mais la couleur s’impose à moi. …Et c’est la vie qui m’a surpris »

Magnifique coup de crayon, du noir, du blanc, du sepia, des couleurs éclatantes. Un album qui retrace l’histoire d’une catastrophe, beaucoup de textes, c’est bien documenté, c’est un reportage, avec des reporters engagés et c’est aussi un voyage initiatique pour l’auteur. A lire!

Publicités

7 comments on “« Un printemps à Tchernobyl » Emmanuel Lepage

  1. Beau coup de crayon…

    J'aime

  2. Oui, le dessin d’Emmanuel Lepage est impressionnant. J’ai lu pour l’instant « La lune est blanche » sur son voyage en Antarctique, son dessin est saisissant. J’ai hâte de lire celui-ci, très prochainement !

    Aimé par 1 personne

  3. J’adore les dessins… Un dessinateur à connaître alors! 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Je garde un bon souvenir de cette BD… A recommander !

    Aimé par 1 personne

  5. Je viens de l’emprunter à la bibliothèque. Il n’y a plus qu’à 😉

    Aimé par 1 personne

  6. Très beaux dessins.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :