CHALLENGE Challenge Jack London Essais, documents

« Le Peuple de l’Abîme » Jack London

1902, London part en reportage à Londres. Son objectif pénétrer seul le ghetto londonien de East End, véritable cour des miracles, taudis gigantesque et voir ce qui s’y passe vraiment, observer comment les pauvres gens vivent là-bas, pourquoi ils y vivent et ce qu’ils y font. Il veut partager leur existence, au coeur même de l’Abîme. Le constat qu’il en fait est dramatique et s’appuie sur ses propres observations, son vécu mais aussi sur divers articles de presse, rapports de la Commission Royale, enquêtes judiciaires et rapports des syndicats.

« C’est un endroit où les enfants des hommes ne devraient vivre, ni regarder, ni écouter »

Le peuple de l’Abîme ou encore le peuple d’en bas a paru en feuilletons dans le magazine socialiste mensuel « Wilshire’s » de mars 1903 à janvier 1904. Il y en a de la misère à Londres, une misère sans fin, des hommes et des femmes ivres, miséreux, affamés, épuisés qui s’entassaient dans cet Abîme. Londres est un impitoyable creuset social et même l’air est vicié et les germes de maladies flottent dans l’atmosphère londonienne, la fumée, les hydrocarbures, la suie, l’acide sulfurique. L’Abîme est une vaste machine à détruire les femmes et les hommes, victimes de l’alcool, des violences conjugales, de la pénibilité du travail, des accidents du travail qui font basculer l’individu de l’état d’ouvrier à celui de vagabond et de clochard. La survie devient une performance quotidienne.

« Plus je séjournais dans l’East End, et plus je me persuadais qu’il était criminel, pour les gens de l’Abîme, de se marier (…) Au fond de ce Abîme, on trouve les faibles, les abrutis par la boisson et les abrutis tout court. Et s’ils ont des enfants, la vie dans ces conditions est si précaire qu’elle se détruit d’elle-même, inéluctablement ».

London critique les pouvoirs publics, les décrets stupides dont celui qui oblige les pauvres à marcher toute la nuit, leur interdisant de se poser, de se coucher sur les bancs, devant les portes, dans les parcs. Les asiles, le secours publics véritable farce qui maintiennent le pauvre dans sa condition. London condamne dans sa totalité la société anglaise, sa gestion catastrophique et la nécessité de la remanier.

« Et ainsi, bonnes gens, s’il vous arrive un jour de visiter Londres, et d’y trouver des hommes endormis sur des bancs ou sur l’herbe, ne croyez pas, que ce sont là des fainéants, qui préfèrent le sommeil au travail. Sachez plutôt que les pouvoirs publics les ont obligés à marcher toute la nuit, et qu’ils n’ont pas d’autre place pour dormir pendant la journée ».

C’est un témoignage très fort, des portraits touchants de personnes croisées dont certains ont été immortalisés par London qui était aussi féru de photographie. Un livre à lire et qui nous montre un Jack London proche du peuple, aux idées socialistes.

Publicités

13 comments on “« Le Peuple de l’Abîme » Jack London

  1. J’ai lu ce livre il y a pas longtemps et je dois dire que ce témoignage m’a un peu laissé de glace, j’ai trouvé que c’était raté est vraiment pas très bien écrit… Un peu déçu alors que pourtant l’idée était fort intéressante. Sinon, bravo pour l’article, très intéressant et les photos du livre qui vont avec… Belle journée.

    Aimé par 1 personne

    • Ce n’est pas le meilleur je suis d’accord mais la vie des habitants du ghetto est bien retranscrite et ce sont des articles de presse qu’il écrivait pour le journal. Belle journée Goran!

      Aimé par 1 personne

    • Libriosaure

      Si je peux me permettre (et oui, c’est encore moi !) j’ai lu « Les dépossédés » de McLiam Wilson, sur le même thème et plus récent : assez journalistique, bien fait, bonne réflexion… Le livre m’avait beaucoup plu même s’il est assez dérangeant sur certains aspects puisqu’il nous oblige à réfléchir à la notion de pauvreté dans une société de consommation. Un bijou. (Mon avis dessus paraîtra dans plusieurs mois ;))

      Aimé par 2 people

  2. J’aimerais le lire celui-là. Ton article avec les photos est vraiment bien ! Puis London m’intéresse beaucoup.

    Aimé par 1 personne

  3. De bien belles photos Cat pour nous faire voir le travail de London…Merci!

    Aimé par 1 personne

  4. Libriosaure

    Merci pour cet avis, ça a l’air intéressant 😉

    Aimé par 1 personne

  5. Je ne connais pas celui-là, superbes photos.

    J'aime

  6. Je le met sur ma tablette …

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :