Fantasy Jeunesse, ados les chroniques de Marie

Marie chronique « Les Etoiles Noss Head 1 -Vertige » de Sophie Jomain

Bonjour à tous ! Ce mois-ci, j’ai décidé de vous présenter le premier tome d’une saga composée de 5. Je ne savais pas lequel choisir, et j’ai donc décidé de parler d’une saga qui me tient vraiment, vraiment à cœur. Et vous allez dire, encore une ? Mais celle-là est différente, parce que tout simplement, sans parler de l’histoire, l’auteure est française, et je l’ai rencontrée…

La saga s’appelle Les Etoiles de Noss Head, le premier tome Vertige et l’auteure Sophie Jomain. Préparez-vous, l’histoire est vertigineuse…

 » La mort n’est rien. Je suis simplement passé dans une autre pièce. Je suis moi, tu es toi. Ce que nous étions l’un pour l’autre, nous le sommes toujours, à jamais. Donne-moi le nom que tu m’as toujours donné. Parle-moi comme tu l’as toujours fait. Je t’entendrais… »

roman-les-c3a9toiles-de-noss-head-t1

C’est l’histoire d’Hannah, une jeune fille, presque dix-huit ans, qui part avec ses parents en Ecosse, à Wick, pour les vacances d’été. Sa mère est écossaise, sa grand-mère habite là-bas, elle y est née : l’Ecosse est son pays natal. Elle est habituée à cette routine habituelle et a des projets bien précis pour son avenir. Pour elle, tout est sous contrôle. Sauf peut-être une chose. Sauf peut-être Leith Sutherland. Qui est loin d’être celui qu’elle croît être. Aux premiers abords il s’agirait d’un garçon parfaitement normal aux yeux verts. L’histoire ne vous dira pas la même chose. Leith est beau, d’une beauté qu’elle qualifierait presque d’inhumaine, mais justement, et si la vérité n’était pas, tout simplement, face à elle ? Et si les mythes étaient vrais ? Elle devra alors tenter de démêler le vrai du faux, l’amour de la haine, les méchants des gentils pour essayer de trouver sa place dans ce nouveau monde mais ce qui est sûr, c’est que cette rencontre va tout changer et va mettre Hannah en danger. C’est l’histoire d’un coup de foudre, qui se transforme en un ouragan.

 

«Ça ne faisait aucune différence. Le loup et l’homme n’étaient qu’une seule et même personne. »

Développer son avis sur un livre qu’on a tout simplement aimé c’est dur parce qu’est-ce qu’on pourrait dire à part qu’on est tombé raide dingue de l’histoire et qu’il n’y a rien à y redire ? Mais, je vais essayer de vous en parler sans trop dévoiler l’intrigue… Le récit commence par un SMS de Hannah à son amie, qui, dès le départ, met en place le décor et place les personnages tel que sur un échiquier. Une fois que le cadre est installé, l’histoire peut bien démarrer. Quelques cohérences avec Twilight, çà et là, mais pas plus. J’aimerai souligner que l’histoire se déroule en Ecosse, parce que ça change de ces histoires qui se passent tout le temps dans les mêmes pays. L’Ecosse était quelque chose de nouveau, et ça m’a plu. On entre dans un monde qui, à première vue, paraît agréable. L’Ecosse, que ce soit à l’écrit ou en réalité, est un beau pays. Cependant, les apparences sont parfois trompeuses, car on fait place à un monde beaucoup plus sombre. Mais dans ce monde qui peut paraître parfois sombre et irréaliste, il y a Hannah et Leith, qui sont non seulement les personnages principaux de l’histoire, mais aussi deux lumières dans ce monde sombrement nuancé.

Processed with VSCO with hb1 preset

« Qu’il soit sous sa forme humaine ou celle du loup, le lupus est toujours un être d’une grande beauté. Ses yeux, d’un vert lumineux, changent de couleur lorsqu’il se transforme. Le lupus exerce sur l’être humain un pouvoir de séduction proche de l’hypnose. »

Dans ce premier tome, on peut voir une ébauche des personnages. Des personnages qui grandiront et mûriront dans les prochains tomes. Mais ces personnages tout frais m’ont plu. J’ai apprécié l’authenticité de chacun et je me suis pris d’affection pour eux. Les personnages m’ont séduit à leur manière, tous aussi différent qu’ils soient, et m’ont fait rire, sourire et pleurer pendant un long moment. Les quitter pour de bon, au bout du cinquième tome, fut un déchirement, mais comme on dit, leur histoire continuera à travers l’imagination des lecteurs !

« Le suivre et mourir ou… le quitter et vivre. »

noss-head-saga

Je suis reconnaissante plus que tout envers Sophie Jomain d’avoir écrit cette histoire parce que pour moi, elle est bien plus. Aujourd’hui encore, j’admire cette femme et je continuerai de le faire. Ses histoires m’ont permis de m’évader très loin, et j’ai pu concrétiser un de mes rêves, celui de voir le metteur en scène de cette pièce de théâtre. Alors, je lui adresse un merci, avec les yeux qui brillent encore de cette rencontre, et je continuerai à parler de ses histoires parce que je le lui dois. Je vous conseille d’ailleurs d’aller découvrir ses autres œuvres, et j’en parlerai sûrement. Maintenant, difficile de se dire que tous ces mythes sont faux…

« Vous ne verrez plus jamais les choses de la même manière. »

PS : Cette saga est parue dans plusieurs éditions, ce qui nous offre une grande gamme de choix. Toutes les couvertures sont magnifiques, mais j’ai eu un coup de cœur pour l’édition sortie récemment chez Pygmalion, qui est illustrée, et juste merveilleuse.

On se retrouve le mois prochain !

Publicités

3 comments on “Marie chronique « Les Etoiles Noss Head 1 -Vertige » de Sophie Jomain

  1. Oui on se retrouve le mois prochain !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :