FILMS & SERIES

Anne With An E…

Me voilà retombée en enfance à une époque où je raffolais de romans dont les figures étaient des orphelines et des orphelins démunis, innocents, exploités, des enfants que je plaignais et qui me faisaient verser de nombreuses larmes. Il y eut la Cosette de Victor Hugo martyrisée par les Tenardier, Gavroche qui perdra la vie dans les barricades en chantant,

Je suis tombé par terre, c’est la faute à Voltaire
Le nez dans le ruisseau, c’est la faute à Rousseau
Je ne suis pas notaire, c’est la faute à Voltaire
Je suis petit oiseau, c’est la faute à Rousseau

puis, ma préférée, tout comme la jeune Anne qu’elle cite souvent, Jane Eyre de Charlotte Brontë envoyée au terrible pensionnat de Lowood et comment ne pas se souvenir avec grande émotion de la mort de sa jeune amie d’Helen Burns, décédée de tuberculose, un rôle tenu par Elizabeth Taylor, alors jeune adolescente. Mais encore Hansel et Grettel des frères Grimm, deux orphelins affamés attirés par une horrible sorcière, puis Oliver Twist,Tom Sawyer, David Copperfield, Rémi d’Hector Malot et son célèbre roman « sans famille »… et bien d’autres encore…

Et voilà que je fais connaissance sur le tard avec la pétillante et brillante Anne avec un « E », elle y tient car cela fait plus distingué, Anne Shirley un personnage de roman de la Canadienne Lucy Maud Montgomery publié en 1908. Anne Shirley, une adoptée par erreur chez Marilla et Matthew Cuthert, une soeur et son frère de l’Ile-du-Prince-Edouard, des gens charmants, silencieux et célibataires. Nous suivons Anne dans sa nouvelle vie. Anne est rousse, disgracieuse et souffre de son physique, elle a dix ans, ne cesse de bavarder, a une imagination débordante de poésie et d’aventures romanesque qu’elle joue, vit et narre pour notre plus grand plaisir. La fillette aime lire, bien qu’elle ait été peu scolarisée et la lecture a été son refuge contre la brutalité des adultes chez qui elle était placée. Conclusion, c’est frais, très esthétique, belle photographie, poétique, le casting est excellent et moi, j’ai adoré. Je conseille, à voir sur Netflix.

Publicités

4 comments on “Anne With An E…

  1. Bel article Cat !

    Aimé par 1 personne

  2. Maïssa

    Encore une magnifique découverte que tu a déniché là. La façon dont tu en parle donne très envie de découvrir cette série. Merci

    Aimé par 1 personne

  3. J’adorais aussi ces histoires lorsque j’étais enfant, donc tu m’as convaincue de voir cette série dont je n’avais pas entendu parler !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :