Polars

« Mala Vida » Marc Fernandez

« Dans ce pays, on n’essaie même pas de comprendre ce qu’il s’est passé, on préfère fermer les yeux. Surtout, ne pas regarder en arrière. Les caciques franquistes, du moins ceux qui sont encore en vie, et leurs héritiers peuvent dormir tranquilles. Personne ne viendra troubler leur sommeil et leurs affaires ».

Une série de meurtres visant de hauts dignitaires ou personnes proches du régime franquiste ont lieu dans la capitale, à Barcelone et Valence. Leur point en commun, ils auraient directement ou indirectement trempés dans le trafic d’enfants volés. Une association de défense aux familles voit le jour avec à sa tête l’avocate Isabel Ferrer qui semble elle aussi concernée par le sujet. Malgré le muselage des médias et le ménage qui a suivi l’avènement au pouvoir de l’AMP, le journaliste de gauche Diego Martin est toujours en poste et conserve son émission sur Radio Uno « les ondes confidentielles ». Il va relancer et exposer l’affaire à ses auditeurs fort nombreux.

Excellent roman d’investigation avec une affaire policière qui revient sur le scandale des enfants volés du franquisme, l’avènement du Partido Popular de Rajoy, les scandales impliquant des élus, l’impunité de mise en Espagne, la purge à la télé, le retour aux valeurs d’antan. Puis la situation dramatique économique et sociale de l’Espagne, les blessures de l’histoire qui ne se sont jamais fermées, le silence des espagnols et un pays qui a laissé une mafia organiser pendant des décennies un trafic d’enfants qui lui a rapporté des millions. Puis aussi la difficulté à aller contre la loi d’amnistie. Alors comment ne pas penser au combat du juge Baltasar Garzon devenu encombrant pour le régime Rajoy. C’est lui le juge qui fit arrêter l’ancien dictateur chilien Augusto Pinochet en 1998 à Londres,et qui a pris en main le dossier des disparitions et trafic d’enfants volés, une entreprise qui a continué jusque dans les années 80.  Aujourd’hui, on veut la peau du grand inquisiteur Garzon qui pourrait être inculpé par le tribunal suprême de Madrid et le conseil espagnol de la magistrature envisagerait même de le suspendre pour une période de dix à vingt ans… Scandaleux!

Excellent scénario, du rythme, des personnages attachants, excellent travail d’investigation et l’on voit bien là que Fernandez est journaliste, un regard juste sur l’Espagne actuelle, sur son passé et les dégâts causés par la dictature franquiste. On voit aussi que les fachos en Espagne ont la peau dure. Un roman qui me parle, moi la descente de victime du franquisme. Je le conseille vivement et m’apprête à lire « Guérilla Social Club » où nous retrouvons les personnages phare de « Mala Vida ». Quel agréable moment de lecture!

Publicités

7 comments on “« Mala Vida » Marc Fernandez

  1. Ping : « Mala Vida  Marc Fernandez « «Le Bien-Etre au bout des Doigts

  2. Jolie chronique… ça donne envie. C’est une série ?

    Aimé par 1 personne

    • Non pas une série mais on retrouve quelques personnages de « mala vida » enfin c’est ce que j’ai pu comprendre, en le feuilletant. Bonne nuitée!

      J'aime

  3. J’en ai entendu parlé à plusieurs reprises, mais pas encore lu…

    Aimé par 1 personne

    • Je le trouve bon et du coup de suis en train de lire « Guérilla social club ». J’aime le genre roman ou polar d’investigation en lien avec l’histoire et là on évoque les dégâts de la dictature en Espagne pour le premier, en Amérique latine pour le second.. Je te souhaite un bon week end Goran!

      Aimé par 1 personne

  4. Ping : « Guérilla Social Club » Marc Fernandez – Chroniques Aiguës

  5. Ping : Mala Vida de Marc Fernandez | BookManiac.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :