AUTOEDITION Thriller

« Phrom Thep » Marc Lasnier

La Thaïlande est une des principales destinations du tourisme sexuel et les touristes les plus nombreux sont des hommes attirés par l’image de la femme thaïlandaise soumise au désir des hommes et les clichés qui vont avec. Alain notre héros vient d’essuyer un divorce difficile, photographe de profession, il n’est pas un touriste sexuel mais comme beaucoup de farangs, les gringos occidentaux à peine arrivé sur le sol thaï, il va se faire déplumer par des arnaqueuses locales.

« Mais ne va pas t’imaginer que toutes les femmes thaïes sortent du même moule : c’est nous, les farangs, qui avons favorisé la concentration d’arnaqueuses. La plupart arrivent ici en paradant, claquant en deux semaines cinq ans de SMIC thaï, alors ça fait tourner des têtes ».

Alain par nature n’est pas verni avec les femmes. Cependant, il va faire une belle rencontre, tomber amoureux et épouser une coiffeuse de 50 ans fort bien conservée qui répond au doux nom de Wannapa. Mais que cache cette femme ? Son comportement parfois violent avec son compagnon ? Et puis qui est ce psychopathe qui tente de la tuer?

Du rythme, du suspense, de la violence, du complot, tentative de coup d’état… Un roman noir ou thriller fort volumineux qui aurait peut-être gagné à être plus court mais il se lit vite tout de même, les chapitres (38 au total) sont courts. Beaucoup d’informations sur le pays, sur la mentalité, les habitudes des thaïlandais et aussi sur les femmes et leur rapport aux étrangers. C’est un regard sur le plus gros bordel d’Asie, sur le trafic d’êtres humains. Et puis avec Marc Lasnier, on visite la Thaïlande, le vert, les lieux paisibles, les quartiers chauds, les rues de Bangkok pavées de prostituées et de transsexuels, les salons de massages fort nombreux, les goûts et les odeurs, c’est dépaysant, on voyage.

La suite des aventures d’Alain et de Wannapa devrait sortir en 2018, le roman s’intitule « Maha Buha ». Une affaire à suivre et merci au service presse de l’auteur pour m’avoir fait parvenir ce roman noir à la sauce thaïlandaise.

En vente sur Amazon

Publicités

11 comments on “« Phrom Thep » Marc Lasnier

  1. Pauvre de nous, les hommes… 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. marc lasnier

    Il faut relativiser. tout n’est pas noir, et le roman est loin des clichés sur la prostitution. Trois lieux en Thaïlande concentrent la prostitution du pays, alors qu’il y a proportionnellement autant de filles qui louent leur corps qu’en France, pour une population identique (68 millions). Plus qu’un cliché sur le sujet, Phrom Thep se veut une chronique d’une reconstruction après une agression sexuelle. Bonne lecture ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. De l’exotisme !!!
    🙂 Merci Cat

    Aimé par 1 personne

  4. J’ai entendu du bien de ce titre Cat.
    Merci pour ton avis et tes précisions qui me permettent de mieux cerner ce roman.
    Je le note juste pour l’instant ! 😉

    Aimé par 1 personne

    • Oui note-le. Je vais attaquer « des noeuds d’acier » de Sandrine Collette… Je sens que je vais me régaler. Mauvaise nouvelle pour Saint Maur, j’ai une répétition le spectacle le samedi 24 et je suis en spectacle le lendemain. Je ne serai pas là à Saint Maur, un peu dégoûtée!

      Aimé par 1 personne

  5. Bon Rudy vous n’avez pas aimé. Mais je comprends aussi votre point de vue. En même temps, les SAS, les romans de gare, parfois c’est bien aussi, pas de prise de tête… « Le Piège de Bangkok » ou de « Ma danseuse particulière », je ne connais pas. Bonne soirée Rudy!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :