SERIES TV

« Reine du sud », le girl power à la sauce mexicaine

 

Contrainte de travailler pour le cartel qui a assassiné son petit ami, Teresa Mendoza s’en remet à son instinct, à une amie fidèle et à un mystérieux carnet pour survivre.

Cette série est une adaptation d’un roman de l’auteur espagnol, souvent primé, ancien grand reporter et correspondant de guerre pour la télévision espagnole, Arturo Perez Reverte. On ne le présente pas, auteur de « Le Maître d’escrime », « Le Tableau du maître flamand », bon nombre de ses romans portés au grand écran dont dans une réalisation de Roman Polanski, « La Neuvième Porte ». Il est aussi l’auteur de « La Reine du sud ». Ne l’ayant pas lu, je ne peux vous dire si l’adaptation est réussie mais une chose est certaine, j’ai dévoré les 13 épisodes de la saison 1. Après Narcos, me revoilà plongée dans les cartels mais le mexicain cette fois-ci. Une série a ne pas confondre avec la telenovela de 2011 américano-espagnole-colombienne qui porte le même titre et parle de la même histoire.

Image associée

Les mexicains ne rigolent pas : exécutions sommaires, fusillades, règlements de compte, guerre des cartels, l’ultra violence de ces derniers, métamphétamines, cocaïne, héroïne, un traffic qui génère des dizaines de milliards de dollars, les services de l’Etat corrompus, la police également, bref les cartels de la drogue tiennent le Mexique et le pays sombre dans la violence… Beaucoup de jeunes femmes prisonnières dans la série et on ne peut qu’évoquer les disparitions de femmes à la frontière dont beaucoup, enlevées, se retrouvent dans des trafics sexuels au coeur des zones des narcos ou petites mains dans le conditionnement de la drogue. C’est vraiment un monde impitoyable. Dans la Reine du Sud, la jeune Teresa aura à faire à une dirigeante ambitieuse et cruelle Carmina. Une série qui me semble réaliste pour avoir lu et vu des choses sur les narcos mexicains. Des femmes de caractères, un bon casting, de l’action, du suspense, de l’hémoglobine. La suite annonce la guerre des reines, Teresa Mendoza gagnera-t-elle la bataille malgré elle et décrochera-t-elle la couronne ? Je conseille donc et j’attends la suite !

Publicités

4 comments on “« Reine du sud », le girl power à la sauce mexicaine

  1. J’ai vu la serie de 2011. Je ne savais pas qu’elle était l’adaptation d’un roman. Merci! bisous ❤

    Aimé par 1 personne

  2. Une série qui me tenterai beaucoup =)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :