Romans historiques

« La Disparition de Josef Mengele » Olivier Guez

Personne ne lui demandera d’où il vient et pourquoi il est là. « Les Argentins se foutent des chamailleries européennes et en veulent toujours aux juifs d’avoir crucifié le Christ ».

22 juin 1949, Josef Mengele, l’Ange de la mort, le féru d’opéra, l’ingénieur de la race et le gardien de sa pureté, celui qui voulait percer le secret de la gémellité, en cavale depuis la chute du III Reich, s’apprête à poser le pied sur le sol argentin, le pays le plus développé d’Amérique latine, l’Argentine de Péron et d’Evita, la terre des fuyards, des collabos, des nazis et des fascistes. Et oui, le président argentin a un faible pour les Allemands qui l’ont formé jadis à l’art du commandement… Quelques vêtements soigneusement pliés, le portrait de son ex épouse qui a refait sa vie avec un marchand de chaussures, quelques livres et disques d’opéra puis une valise plus petite qui contient des seringues hypodermiques, des cahiers de note, des échantillons de sang, des plaquettes et des cellules… curieux pour un type qui dit être mécanicien au douanier qui contrôle son identité…

eb3a11_4b3e34ff598648a4b04360fbd714f8d4-mv2

« La Disparition de Josef Mengele » d’Olivier Guez est un roman palpitant où nous suivons Mengele en cavale, une longue cavale de trente années, son arrivée en Argentine où il coulera des jours heureux aux bords du Rio de la Plata tout comme un autre planqué Rudel Eichmann et bien d’autres encore, une centaine. On en sait davantage sur le personnage, son caractère, son engagement et sur les atrocités commises au canp de concentration d’d’auschwitz birkenau. Puis, il filera au Paraguay, et enfin au Brésil où il mourra seul et abandonné dans une favela. J’ai adoré, c’est bien écrit, bien documenté, je ne peux que conseiller.

 

 

Publicités

3 comments on “« La Disparition de Josef Mengele » Olivier Guez

  1. J’ai bien apprécié ce roman également, même s’il m’a manqué un peu de « tension », d’enjeu. Un peu bizarre de dire pour un roman historique, limite documentaire, je sais…

    Aimé par 1 personne

  2. Un roman qui m’attend pour cette rentrée !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :