Romans

« Juste après la vague » Sandrine Collette

La mer gronde, a englouti les terres, les maisons et rares sont les survivants. Certains n’ont pas voulu partir, c’est une erreur car ils périront. Une famille a fait ce choix, ils sont nombreux, onze. Le temps est compté, la mer va les dévorer, elle a ses moments de calme, mais la bête est là, prête à frapper. Il faut fuir dans la barque, mais il n’y a pas assez de place. Alors on laisse trois enfants sur place, la petite borgne, le nain et le boiteux… Le père a promis à la mère qu’il reviendrait les chercher…

Il y a un bon moment que je n’avais pas pris un tel plaisir, l’histoire, les images fortes. Je l’ai dévoré et il m’a bouleversée.

Après Il reste la poussière, Les larmes noires sur la terre, Des nœuds d’acier, Juste après la vague le dernier en date où je retrouve l’émotion que j’avais éprouvé avec le premier, Il reste la poussière, qui a été un véritable coup de cœur et c’est avec lui que j’ai découvert Sandrine Collette.

Ce qu’elle écrit est époustouflant, cette description de l’ogre qui dévore, englouti, broie, malmène, tue, cette description de l’homme luttant contre un ennemi d’une telle force, le désœuvrement de ces enfants livrés à eux-mêmes et seuls au monde, le questionnement des parents pour avoir abandonné trois des leurs, la lutte pour la survie… C’est bouleversant, les images sont d’une force ! Encore des désoeuvrés qui lutte pour survivre comme souvent chez Collette. Encore une fratrie nombreuse dans ce roman, là aussi certains sont physiquement plus fort que d’autres comme dans Il ne reste que la poussière. Ils sont courageux ces gosses, ils vont d’un coup grandir très vite face au danger qui les menace. Trois enfants Perrine, Noé et Louie, trois gosses et leur vingtaine de poules sur lesquelles ils veilleront jusqu’au bout. C’est magnifique!

Voilà le collage que m’a inspiré cette lecture…

juste apres la vague

 

Publicités

12 comments on “« Juste après la vague » Sandrine Collette

  1. Je ne connais pas …. je note

    Aimé par 2 personnes

  2. J’aime beaucoup ton collage…

    Aimé par 1 personne

  3. Très beau Cat ton collage et ton billet est à l’image de la force de celles présentées dans ce bouquin. Les descriptions de la mer, j’aime ça.

    Aimé par 1 personne

  4. Effectivement une histoire forte que j’ai bien aimée !

    Aimé par 1 personne

  5. Suis fan de Sandrine Collette !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :