Récit Romans Romans historiques

« Boulevard des Etrangers » Hugo Ringer

La première guerre mondiale éclate, les ressortissants étrangers résidant sur le sol français sont sous contrôle, les civils austro allemands plus particulièrement car leur appartenant à la nation ennemie, en fait des suspects de premier choix. En cette période de crise, les sentiments nationalistes ont le vent en poupe, les étrangers suspects doivent être sous contrôle et l’internement dans des camps est la solution envisagée par l’Etat français.

C’est de celui du Jouguet, installé dans une ancienne usine de Saint-Brieuc, dont il est question et qu’évoque dans son récit Hugo Ringer, un jeune allemand artiste peintre, installé en France. Son journal de bord débute en septembre 1914, il y témoigne de la vie quotidienne de ce camp dans lequel il est interné avec d’autres, un carnet sur lequel tombera bien des années plus tard Ronan Richard professeur d’histoire-géo aux Livaudières. Ce passionné d’histoire fait, depuis de nombreuses années, un travail de recherche sur les internés des camps de la Guerre 14-18, un travail précieux car l’existence, de camps d’internement de civils étrangers et de suspects pendant le premier conflit mondial est un fait historique souvent ignoré. Effectivement, on déplore le silence des historiens français sur cet aspect du conflit. Pourquoi ? Serait-ce dû à la censure, aux entraves administratives de l’époque ?

Un point d’histoire méconnu sur la grande guerre, un récit émouvant édité aux Archives Dormantes.

Publicités

4 comments on “« Boulevard des Etrangers » Hugo Ringer

  1. Petite coquille –> Ce pationné d’histoire

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :