Romans

« Romain Gary s’en va-t-en guerre » Laurent Seksik

26 et 27 janvier 1925, deux journées dans la vie du jeune Roman Kacew, futur Romain Gary au ghetto de Wilno « la petite Jérusalem du Nord » situé alors en Pologne aujourd’hui en Lituanie, l’actuel Vilnius. Il y vit avec sa mère Nina, une femme complexe dont le futur auteur à succès tient le caractère, mensonges, mystères, et vérités déguisées. Son père Arieh Kacew, fourreur a refait sa vie avec une autre. L’enfant rêve du retour du père, son rêve va s’écrouler en deux jours lorsqu’il comprendra que le retour du père est impossible.

Un livre agréable à lire, deux jours romancés, où l’on apprend peu de choses sur l’auteur mais Seksik n’avait pas l’intention d’en faire une oeuvre biographique. Deux jours dans le ghetto, où on croise quelques personnages, un enfant qui vit avec une mère qui prend beaucoup de place et un père qui lui préfère une femme plus tendre et moins compliquée. Deux jours où l’enfant se rendra compte que le père ne lui a rien dit, que le père lui a menti. Alors pour l’enfant âgé de dix ans, la guerre est désormais déclarée!

Un court roman que j’ai lu d’une traite et qui m’a permis de me lancer sur les traces de l’ancienne petite Jérusalem du Nord, le Vilnius juif définitivement liquidé le 23 septembre 1943 par les nazis.

Publicités

9 comments on “« Romain Gary s’en va-t-en guerre » Laurent Seksik

  1. Cela semble très bien…

    J'aime

  2. Ping : « Romain Gary s’en va-t-en guerre  Laurent Seksik | «Le Bien-Etre au bout des Doigts

  3. J’avais beaucoup aimé  » Les derniers jours de Stefan Zweig  » de l’auteur, je suis curieuse de celui-ci.

    J'aime

  4. Comme Goran… ça semble très bien. Bonne semaine Cat!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :